الجمعة، 8 حزيران، 2007

Dix trucs pour ne pas devenir Artiste Africain..


Dix trucs pour ne pas devenir artiste africain
Hassan MUSA (03/08/1995)

1 – Méfie-toi des historiens !
L’Histoire n’a pas commencé avec la préhistoire. Il y a toujours eu une Histoire. Il n’y a jamais eu de Nouvelle Page Vierge que les historiens tournent pour marquer la Rupture. Il n’y a jamais eu de Rupture avec un passé fabriqué à partir des illusions du présent. Les Avant-Garde finissent toujours par devenir des Arrière-Garde pour les « Gardes » suivantes.

2 – Ne crois pas tout ce qu’on te raconte sur l’Histoire !
L’histoire (tout comme l’Art, la femme, les religions et les statistiques) n’intéresse les hommes que dans la mesure où ils peuvent en tirer des repères pour occuper l’infinité de l’espace et du temps et en exclure d’autres hommes. L’Europe coloniale et néo-coloniale tient à nous infliger sa propre Histoire comme l’Histoire de l’Universel et depuis, nous faisons partie de la partie exclue.

3 – Cesse de te prendre pour « l’Autre » simplement parce que d’autres l’envisagent !
Tu es ce que tu crois être, car dans l’état actuel des choses, être « Autre » signifie être exclu, simplement parce que tes Ancêtres ont eu une histoire différente de l’Histoire Officielle, celle qui se donne comme référence de l’Universel. De nos jours, avoir une histoire « différente équivaut à ne pas en avoir, notamment lorsque ladite Histoire est celle des dominants.

4 – Pas la peine de réécrire l’Histoire, on l’a déjà écrite à ton insu !
Cela ne peut que te marginaliser davantage, tu n’auras droits qu’à une « Sous-Histoire » ou un « Contre-Histoire » !
La meilleure solution c’est de t’emparer de cette Histoire « Ready-Made » tout comme les Italiens du XIVème siècle, au nom de la Renaissance, se sont attribués la propriété de l’Histoire Antique ; et tout comme les penseurs socialistes du XIXème socialiste, au nom de l’Humanisme, se sont emparés de l’Héritage chrétien. Bien entendu, il te faudra ruser pour t’approprier l’Humanisme de la fin du XXème siècle miné par la Modernité « exclusioniste ».
Pour donner une nouvelle chance à l’Humanisme, il te faudra trouver des alliés capables de troquer la charité contre l’équité et d’accepter le partenariat comme stratégie nécessaire à la survie de tous. Pour trouver ces alliés, il te faudra inventer une ruse encore plus grande que la précédente.
5 – Arrête de chercher tes racines par terre chaque fois qu’il est question d’identité !
Tu es un homme, pas un légume !
Tu es debout sur le macadam de Babel et tu parles toutes ses langues !

6 – Traverse les frontières chaque fois que tu te trouves à un poste frontière !
Tu ne seras pas plus étranger de l’autre côté que tu ne l’étais de « ton » côté.
Ne cherche pas à obtenir un visa. On ne te le donnera jamais ! défonce la porte, fausse les papiers, corromps les douaniers …Procéder ainsi relève d’un autre art « africain » que les Européens ignorent : celui de la survie.
Qui sait, un jour tu pourras peut-être franchir les frontières qui séparent les exclus des « inclus ».

7 – Ne mords pas la main charitable qui te nourrit, mange-la !
De toute façon, elle ne te donnera que des miettes ! La Charité est devenue un « Business » dont la finalité est de restaurer l’exclusion en Nouvel Ordre International.

8 – Ne broie pas d’idées noires, ni de toutes autres couleurs !
Et méfie-toi des hommes de couleurs (c’est-à-dire de tous les hommes qui se positionnent à partir de leur couleur de peau ou de celle des autres). Il est très difficile de voir une « âme noire » dans une pièce sombre surtout lorsqu’elle n’y est pas ! Personne ne connaît la couleur exacte de l’ »âme noire » des Africains ! (Même pas les noirs Africains eux-mêmes).
Les âmes sont plutôt incolores : elles prennent la couleur qu’on leur attribue ou qu’elles s’attribuent.

9 – Méfie-toi des cartes que tu n’as pas dessinées !
Ton parcours n’y figure pas obligatoirement. Les cartes sont dessinées pour baliser les espaces déjà conquis au profit des investisseurs, des touristes et des Forces des Nations Unies contre toi !
Apprends donc à explorer l’espace d’abord et à dessiner les cartes ensuite !






10 – N’hésite pas à poser des questions idiotes !
Qui peuvent se révéler de nature existentielle comme :
-Qui a inventé les « Africains » ?
-Est-ce que Michaël Jackson pourrait redevenir noir s’il le souhaitait ?
-Quelle est l’identité de l’Identité africaine ?
-Qui a confectionné un slip à Mowgli dans le film tiré du « Livre de la Jungle » ?
-Pourquoi s’intéresse-t’on à l’Art africain contemporain maintenant ?
-Quelle est l’espérance de vie d’une œuvre d’art ?
-Pourquoi continuez-vous à lire ces questions ?